Aller au contenu

Point actualité semaine du 24 au 28 mai 2021

1 juin 2021

Que s’est-il passé cette semaine sur le marché de la santé ?

Que s’est-il passé cette semaine sur le marché de la santé ?

 

CHEZ NOS CLIENTS ET PROSPECTS

Scor/Covéa : L’AMF écarte les accusations de manipulation du cours par Denis Kessler

AFP -  28/05/2021

  • Une guerre fait rage entre le réassureur Scor et Covéa  (marques MMA, MAAF et GMF), après que ce dernier ait tenté de racheter le réassureur dont il est actionnaire minoritaire, en 2018.
  • Le patron de Covéa, Thierry Derez, avait été accusé de conflit d'intérêt puis poursuivi en justice par Scor.
  • En mars dernier, l’assureur Covéa répliquait accusant Scor d’avoir gonflé artificiellement son cours de Bourse en rachetant ses propres actions fin 2018.  
  • L’Autorité des marchés financiers (AMF) a indiqué jeudi au Parquet national financier que rien ne permettait de confirmer la manipulation de cours.  
  • Denis Kessler quittera ses fonctions de directeur général à l’issue de l’Assemblée générale de juin, soit un an plus tôt que prévu.

Un courtier grossiste se lance en santé et en prévoyance

L’Argus de l'assurance - 26/05/2021

  • Le groupe Leader Insurance spécialisé en assurance construction s’apprête à renforcer son activité de grossiste en se dotant prochainement d’un pôle santé-prévoyance dédié au marché de la santé individuelle et aux travailleurs non salariés (TNS), sous la marque Leader Life.
  • Pour l’accompagner dans ce véritable tournant et la construction de l’offre, le groupe s’appuie sur Harmonie Mutuelle via Sphéria Vie. Un autre assureur mutualiste devrait d’ici juin rejoindre le montage et des simplifications dans le parcours de souscriptions ont été apportées.
  • Le groupe de courtage achève une année 2020 en forte croissance, avec un chiffre d’affaires de 39 M€, en hausse de 15% par rapport à 2019.
  • Leader Insurance espère atteindre, voire dépasser les «  100 M€ de commissions d’ici 5 ans » au travers de ses 20 agences installées en Ile-de-France et en région, le digital et, surtout son réseau de courtage de 4 000 courtiers.

 La Macif veut mieux exploiter son audience sur son site Internet

La Tribune de l'assurance - 25/05/2021

  • La Macif a signé un partenariat avec Gamned!, pour l'accompagner sur des enjeux d'exploitation de son audience et accroître les générations de leads sur son site Macif.fr. L'objectif est de développer la génération de devis sur les assurances Habitation, Auto, et Santé.
  • La Macif a mis en place une nouvelle stratégie marketing digitale avec de nouveaux process internes pour une plus grande performance dans la qualification de ses prospects.
  • A cet effet, Gamned! s'appuie sur le « smart retargeting » pour une activation fine des audiences par segments, permettant de respecter les nouvelles règles de cookies privacy.

  

SUR NOS DOMAINES D'INTERVENTION

Lutte contre la fraude : Cegedim IS s’associe avec Shift Technology

News Assurances Pro – 27/05/2021

  • Cegedim Insurance Solutions, intègre la solution Shift Claims Fraud Detection qui permet de détecter la fraude, les abus et le paiement à tort en santé et prévoyance, grâce à l’intelligence artificielle.
  • Cegedim Insurance Solutions distribuera, en exclusivité, la solution auprès de ses clients dotés de logiciels Activ’Infinite et services tiers payant Cetip.
  • Philippe Simon Président de Cegedim Insurance Solutions précise que l’ambition commune des 2 partenaires est un leadership dans le domaine de la lutte contre la fraude à l’assurance en France.

« La Bataille entre opticiens et OCAM pour le pilotage du parcours de soins monte d’un cran »  estime XerfiSource

L’Opticien - 26/05/2021

  • L’institut Xerfi vient de publier une étude sur les recompositions de la distribution optique à l’horizon 2023. Selon Xerfi, la crise sanitaire et les confinements ont fait chuter le marché de l’optique de 10,4 % en 2020.
  • Les experts pronostiquent que le niveau d’avant la crise sanitaire ne sera pas ré-atteint avant 2023.
  • Parmi les facteurs de croissance, Xerfi identifie le 100 % santé, l’utilisation accrue des écrans qui augmente les besoins, le click & collect, la prise de rendez-vous en ligne… qui aident à mieux adresser certains publics ainsi que l’audioprothèse, en tant que relais de diversification (avec + 40 % en janvier et février par rapport à la même période de 2020).
  • La crise sanitaire a conforté l’importance des stratégies digitales dans la distribution d’optique. La compétition porte surtout sur la conquête de flux sur les canaux digitaux.Les opticiens indépendants sont ici moins bien lotis que les enseignes (avec une exception pour les enseignes coopératives). Ce développement du digital sert par ailleurs les nouveaux entrants (parmi lesquels l’industriel Essilor Luxottica avec des usages mobile first), et les Digital Native Vertical Brands (DNVB) comme Jimmy Fairly ou Polette.
  • Les experts Xerfi estiment que la lutte concurrentielle se joue sur le terrain du pilotage global des parcours de soins visuels à l’échelle de l’ensemble de la filière. La bataille entre opticiens et Ocam monte d’un cran pour assurer ce rôle de pilotage (tiers payant, accès aux données, organisation de la télémédecine…).
  • De nouvelles logiques de plateformes vont s’imposer dans la distribution optique. Les forces relatives des opérateurs reposeront à l’avenir sur la maîtrise et l’exploitation des données clients.
  • Cela passe bien sûr par des liens plus aboutis avec des acteurs innovants (start-up, institutionnels…). Et là, Essilor Luxottica pourrait s’imposer sous réserve de préserver la confiance des clients sur l’utilisation des données 

L’Unocam signe les conventions avec les audioprothésistes et les opticiens

Espace Social Européen du 25/05/2021

  • Le conseil de l’Unocam s’est prononcé à l’unanimité pour la signature de conventions nationales liant l’AMO et les représentants des opticiens d’une part, et des audioprothésistes d’autre part.
  • En tant que signataire, l’Unocam sera représentée dans les instances conventionnelles qui vont se mettre en place et participera aux côtés de l’AMO au dialogue avec ces professions sur les sujets relevant des conventions.

 Réseaux de soins assimilés aux désignations : l’Etat persiste et signe

Tripalio – 25/05/2021

  • Les réseaux de soins sont à nouveau assimilés à des désignations par l’Etat ! Un arrêté d’extension vient de confirmer l’interprétation déjà donnée par le ministère du travail il y a quelques semaines.
  • Après Kalixia, c’est le réseau optique Itelis dont la mention dans les accords signés par les partenaires sociaux n’est plus souhaitée.
  • La nouvelle politique d’extension des ministères est claire : les réseaux de soins ne sont plus les bienvenus dans les accords santé et prévoyance.
  • La création récente de l’Association des Plateformes Santé réunissant Itelis, Kalixia, Santéclair, Sévéane et autres Carte Blanche Partenaires (seul Almerys est absent) devrait les aider à organiser une riposte commune.

 

 

POUR LA CULTURE GÉNÉRALE

Sur le modèle d'OVH et de Google, Capgemini et Orange vont commercialiser les offres de Microsoft

L’usine digitale - 27/05/2021

  • Orange et Capgemini annoncent la création de la société Bleu chargée de commercialiser des solutions de cloud computing dédiées aux opérateurs de données sensibles, dont celles de Microsoft.
  • Les partenaires affirment que les autorités américaines ne pourront pas accéder aux données stockées par les solutions commercialisées par leur société car Capgemini et Orange seront les investisseurs majoritaires.
  • De plus, toutes les données seront hébergées dans des data centers situés en France, séparés des data centers de Microsoft permettant d’échapper au CLOUD Act ne s'appliquant que si les données sont hébergées dans des data centers américains. 
  • L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi) a validé ce dispositif. Bleu espère recevoir le label "cloud de confiance" présenté le 17 mai par le gouvernement.
  • Le risque de voir des données s'échapper outre-Atlantique est possible mais résiduel pour InterHop, l’association qui met à disposition des logiciels libres et open-sources pour la santé.

 La Mutualité Française lance le site web du magazine Mutations

Mutualité Française – 26/05/2021

  • Avec son site web Mutations, la Mutualité Française fournit aux lecteurs des clés de compréhension des enjeux sanitaires, sociaux et sociétaux à l’aide de vidéos et de podcasts et l’ensemble des articles parus dans la revue du même nom.  
  • Pour Daniel Havis, le vice-président délégué de la Mutualité Française, le site web de Mutations est, « à un an de l’élection présidentielle, un espace de réflexion, contribuant utilement au débat public sur les grands enjeux de notre protection sociale ».