Aller au contenu

Point actualité semaine du 20 au 24 juin 2022

28 juin 2022

Que s’est-il passé cette semaine sur le marché de la santé ?

CHEZ NOS CLIENTS ET PROSPECTS

 

PSC des fonctionnaires : La MGEN se renforce sur la collective

News Assurances Pro - 24/06/2022

  • La réforme de la protection sociale complémentaire des fonctionnaires aura un impact majeur sur les mutuelles de la fonction publique. La MGEN spécialiste de l’assurance individuelle et facultative va devoir basculer vers un modèle d’assurance collective et obligatoire.
  • Pour accompagner ces transformations profondes, la MGEN vient de recruter Jean-Christophe Saunier en qualité de directeur de projet assurances collectives au sein de la direction des opérations.

 

Prévoyance : BPCE transfère son portefeuille

News Assurances Pro - 23/06/2022

  • Le groupe BPCE simplifie son organigramme juridique et scinde son portefeuille prévoyance d’une valeur de 220 M d’euros. Il sera transféré à BPCE Vie et BPCE Assurances.
  • Selon une information publiée au Journal officiel du 22 juin, BPCE Prévoyance a déposé une demande de transfert pour l’ensemble de son portefeuille de contrats. 

 

Recommandation : Malakoff Humanis claque la porte de plusieurs branches

News Assurances Pro - 23/06/2022

  • Malakoff Humanis a pris une décision majeure qui aura un impact significatif pour le marché de l’assurance collective. Organisme co-recommandé dans la branche de l’aide à domicile et des casinos de jeux, le groupe de protection sociale a décidé de sortir du régime de ces deux branches. D’autres branches pourraient être concernées
  • La raison mise en avant : une proportion trop faible d’entreprises qu’il couvre, de l’ordre de 5 à 10%, alors que cette branche est composée de 5.000 entreprises et plus de 225.000 salariés, Malakoff Humanis est co-recommandé avec AG2R La Mondiale et Mutex.
  • Depuis la fin des clauses de désignation, le nombre de clauses de recommandation est en baisse, au bénéfice d’autres formes de contractualisation comme le référencement ou la labellisation. La recommandation implique certaines contraintes pour l’organisme recommandé. Il ne peut pas refuser de couvrir les entreprises de la branche, quel que soit leur niveau de sinistralité. Il ne peut pas non plus moduler le tarif en fonction de la sinistralité de chaque entreprise car le régime impose un tarif unique.

 

La nouvelle stratégie de Crédit Agricole pour peser dans le secteur de la santé

Les échos - 22/06/2022

  • Le groupe va amplifier et coordonner dans les années à venir ses initiatives dans le domaine de la santé. Il entend notamment intervenir via des plateformes digitales et ou des projets immobiliers.
  • Plus largement, la banque verte vise un résultat net supérieur à 6 milliards d'euros d'ici à 2025

 

Nomination : Changement de présidence chez Arpège Prévoyance

News Assurances Pro - 21/06/2022

  • Arpège Prévoyance, institution de prévoyance membre d’AG2R La Mondiale, a élu dans le cadre de l’alternance paritaire, ses nouveaux dirigeants politiques. Le tandem se compose de Francis Rebert en tant que président et Jean-Camille Gallay en qualité de vice-président.

 

Thomas Chardonnel (CNP Assurances) : « En gelant nos tarifs, nous donnons le ton »

L’argus de l’assurance - 21/06/2022

  • Alors que la loi Lemoine qui réforme en profondeur l’assurance emprunteur entre progressivement en vigueur, CNP Assurances et La Banque postale ont annoncé geler leurs tarifs.

 

FRPS : Arial CNP Assurances fait sa demande

News Assurances Pro - 20/06/2022

  • Arial CNP Assurances a déposé une demande auprès des autorités afin d’être agréée en tant que fonds de retraite professionnelle supplémentaire (FRPS) selon une publication parue au Journal officiel.
  • Changement de statut en vue. qui devrait permettre à la filiale de CNP Assurances et AG2R La Mondiale de profiter d’une régulation avantageuse pour son activité phare : l’épargne retraite.
  • Les créanciers de la compagnie d’assurance ont désormais deux mois devant eux pour formuler leurs observations sur ce projet d’agrément.

 

SUR NOS DOMAINES D'INTERVENTION

 

Pouvoir d’achat : Les assureurs considèrent qu’ils font déjà des efforts

News Assurances Pro - 24/06/2022

  • Les assureurs et leurs fédérations professionnelles, reçus mercredi par le ministre de l’Economie, identifient peu de leviers dans leur industrie, aussi touchée par l’inflation, pour soulager le portefeuille des Français.
  • Les complémentaires santé surtout “n’ont pas de marge de manoeuvre”, explique à l’AFP Marie-Laure Dreyfuss, déléguée générale du Centre technique des institutions de prévoyance (CTIP) et conviée par Bruno Le Maire. Elle rappelle que le secteur “a déjà payé un lourd tribu à la crise” du Covid-19 et n’a toujours pas retrouvé l’équilibre.

 

France Assureurs : la présidente Florence Lustman réélue pour trois ans

News Assurances Pro - 23/06/2022

  • La présidente de France Assureurs, Florence Lustman, a vu jeudi son mandat renouvelé pour trois ans après un vote à l’unanimité, a annoncé la fédération des assureurs.
  • Pour sa réélection, elle a bénéficié de l’appui des trois vice-présidents de la fédération, qui représentent chacun une famille de l’assurance (sociétés anonymes, mutualistes et bancassureurs), entre lesquelles les relations ont parfois été orageuses. France Assureurs rassemble 247 entreprises d’assurances et de réassurances opérant en France, représentant plus de 99% du marché, affirme la fédération.

 

Mutuelles de fonctionnaires : la MFP va disparaître

L’argus de l’assurance - 22/06/2022

  • Après plus de 75 ans d’existence, la Mutualité de la Fonction publique devrait intégrer en 2024 la Mutualité française.C’est une page de la Mutualité française qui va se tourner le 12 juillet prochain.
  • Cette union politique, créée au sortir de la seconde guerre mondiale, avait pour objectif la défense de la protection sociale complémentaire des agents publics. Elle est constituée aujourd’hui de 18 mutuelles dont la MGEN et la MNT, toutes deux du groupe Vyv.

 

Réforme de la dernière chance pour un système de santé à bout de souffle

L’argus de l’assurance - 20/06/2022

  • Dans le cadre de la mission flash sur l’accès aux soins lancée par le Gouvernement, la Mutualité Française, présente sur le terrain via ses 2800 établissements, a remis au docteur François Braun, président de Samu-Urgences de France, des propositions concrètes à mettre en place avant l’été pour assurer un accès aux soins partout, pour tous. 
  • Les mutuelles, par le biais de leur offre de soins privés non lucratifs, prendront part à l’organisation de la permanence et de la continuité des soins pendant l’été.
  • La Mutualité expose la nécessité de mesures ambitieuses pour renforcer l’attractivité des métiers et stopper la pénurie des personnels soignants. 

Télécharger les contributions de la Mutualité Française transmises au Docteur F. Braun pour la mission sur l’accès aux soins urgents et non programmés

 

POUR LA CULTURE GÉNÉRALE

 

Santé : La Cnam lance une cartographie interactive des dépenses

News Assurances Pro - 21/06/2022

  • L’Assurance Maladie lance Data pathologies, une plateforme open data sur les dépenses de santé qui permet de visualiser les données de remboursement par pathologie et par département et de télécharger les données.
  • La cartographie médicalisée des dépenses de santé que l’Assurance Maladie publie tous les ans dans son rapport annuel “Charges et produits” est désormais accessible sur une plateforme open data. Disponible dès le 21 juin sur le site d’Ameli.fr.

 

10 millions de personnes bénéficient d’un équipement sans reste à charge depuis le début de la réforme 100% Santé

https://www.mutualite.fr/accueil-actualites/ - 20/06/2022

  • Alors qu’en septembre 2018, aucun équipement auditif n’était délivré sans reste à charge, en 2021, 39 % des équipements sont issus du panier sans reste à charge. 
  • Dans le domaine des soins dentaires, alors que les prévisions visaient 45 % de prothèses sans reste à charge relevant du 100% santé en 2022, l’objectif est déjà dépassé avec 56,6 % des prothèses dentaires délivrées dans ce cadre. 
  • Néanmoins, des marges de progression subsistent. Dans le domaine de l’optique, seuls 16,9 % des patients ont au moins un équipement à reste à charge nul en 2021 alors que l’objectif cible est de 20 % pour 2022. 
  • Plus globalement, les taux de progression de l’offre 100 % Santé au sein de la consommation totale affichent des disparités territoriales. A titre d’illustration, dans l’Aube le taux de pénétration des audioprothèses relevant du 100 % Santé s’élève à 26,5 %, alors qu’il est de 52,1 % en Seine-Saint-Denis