Aller au contenu

Point actualité semaine du 17 au 21 janvier 2022

24 janvier 2022

Que s’est-il passé cette semaine sur le marché de la santé ?

CHEZ NOS CLIENTS ET PROSPECTS

 

Complémentaire santé : La MGAS gèle ses tarifs pour 2022 

NewsAssurancesPro - 21/01/2022 

  • Alors que les cotisations des mutuelles affichent une augmentation moyenne de 3,4% selon la Mutualité Française, la Mutuelle générale des affaires sociales (MGAS) a décidé de maintenir ses grilles tarifaires pour 2022 sur son offre standard. 
  • La MGAS a encaissé un montant de cotisations stable en 2021 par rapport à 2020, aux alentours de 63 millions d’euros, et n’a pas constaté d’érosion de portefeuille pendant l’année écoulée, malgré l’entrée en vigueur de la résiliation infra-annuelle. 
La Mutuelle générale lance une offre destinée aux séniors 

L’argus de l’Assurance - 20/01/2022 

  • Flex, filiale de La Mutuelle générale, propose depuis ce début d’année une nouvelle offre baptisée « Pack Sérénité » aux « jeunes retraités, les seniors de 60-70 ans ». Elle se décompose en cinq services proposés à tarifs négociés :
    • un portail de loisirs : offres et promotions exclusives en France (places de cinéma, voyages…) ;
    • un accès à une plateforme de services à la personne : jardinage, bricolage, garde d’animaux... ;
    • la téléconsultation médicale : accès simple et rapide à un médecin généraliste ou à un spécialiste, en France comme à l’étranger ;
    • un portail de stimulation cérébrale : jeux variés, ludiques et pédagogiques pour exercer sa mémoire, sa réactivité et son attention ;
    • une plateforme de soutien aux aidants : proposant notamment un bilan et un accompagnement personnalisé par un care manager spécialiste du handicap et de la perte d’autonomie.
  • La société lancée en septembre 2020 propose cette offre via trois formules : Essentiel (3 services), Premium (4 services) ou Excellence (5 services). La souscription se fait via la plateforme 100% digitale de Flex qui constitue un accès unique à l’ensemble des services. Une fois souscrits, tous les services sont en accès illimité. L’abonnement d’un an est proposé à partir de 5,40 € par mois (formule Essentiel).
Fonction publique : La MMJ décide de quitter AG2R La Mondiale

NewsAssurancesPro - 19/01/2022 

  • Le 18 janvier, « le conseil d’administration de la mutuelle a décidé de soumettre à l’assemblée générale la sortie de la Sgaps d’AG2R La Mondiale ainsi que le départ du groupe AG2R La Mondiale », précise la mutuelle. Ce départ doit encore être validé par l’APCR.
  • La MMJ annonce par ailleurs avoir initié « des travaux pour s’engager dans un nouveau partenariat structurant », tout en affirmant son positionnement affinitaire auprès des métiers de la justice. Selon NewsAssurancePro, la MMJ discute avec plusieurs acteurs mutualistes comme Aésio Mutuelle, le groupe Vyv ou encore Unéo.
  • De son côté, AG2R La mondiale “regrette cette décision d’autant plus que comme cela a été proposé et travaillé, il y avait matière à un développement gagnant-gagnant entre MMJ et AG2R LA MONDIALE tout particulièrement dans le cadre de la réforme de la protection sociale des fonctionnaires“.

 

SUR NOS DOMAINES D'INTERVENTION

 

Fonction publique d’État : Accord majoritaire sur l’accord interministériel 

NewsAssurancesPro - 21/01/2022 

  • Premier syndicat de la fonction publique d’Etat, Force ouvrière a donné vendredi son feu vert à la signature du projet sur la complémentaire santé. Sur les sept syndicats de la fonction publique d’Etat, les cinq qui se sont déjà prononcés (FO, Unsa, CFDT, CGT, CFE-CGC) totalisent 65% des voix aux dernières élections professionnelles. Une cérémonie formelle de signature de l’accord, qui s’appliquera dès 2024 à 2,5 millions d’agents publics, est prévue le 26/01.
  • Près d’un an après l’ordonnance qui avait acté la prise en charge par l’Etat de 50% des frais de complémentaire santé de ses agents, le panier de soins auquel s’appliquera ce pourcentage est donc arrêté. 
  • Depuis le 1er janvier, les agents de l’Etat qui en font la demande bénéficient chaque mois d’une participation forfaitaire de 15 euros de leur employeur à leurs cotisations.
  • Une fois l’accord entré en vigueur, la prise en charge mensuelle de l’Etat devrait au moins doubler pour atteindre un plancher d’environ 30 euros, selon plusieurs participants aux négociations.
  • Le caractère majoritaire de l’accord rend obligatoire l’adhésion aux futurs contrats collectifs que passera l’employeur public avec les organismes complémentaires.
Unocam : Hausse des dépenses des ocam en optique, dentaire et audio 

NewsAssurancesPro - 20/01/2022 

  • Le remboursement des OC sur les soins optiques, dentaires et auditifs était de 4,2Mds d’euros au premier semestre 2021, en hausse de 29% par rapport au premier semestre 2019, selon une étude très détaillée de l’Unocam.
  • Les dépenses globales (AMO et AMC) en optique, dentaire et audioprothèse s’élèvent à 7,5Mds d’euros, en hausse de 21% par rapport au premier semestre 2019. Les OC financent donc 56% des dépenses optiques, dentaires et auditives, soit 3 points de plus que pendant le premier semestre 2019. 
  • La réforme a eu un impact favorable sur les restes à charge des ménages en dentaire et audiologie, mais elle a provoqué une augmentation du RAC moyen en optique.
  • L’étude de l’Unocam souligne que le taux de recours en audiologie s’est fortement amélioré au premier semestre 2021, avec une hausse constatée de 51% des personnes appareillées et de 67% des audioprothèses remboursées par rapport au premier semestre 2019.
  • Plus de détails sur l’étude dans le communiqué de presse de l’Unocam : https://unocam.fr/?mdocs-file=2063 
Assurance emprunteur : Les sénateurs s’opposent à la résiliation à tout moment 

NewsAssurancesPro - 19/01/2022 

  • Les sénateurs se sont opposés en commission à la possibilité de changer d’assurance emprunteur, sans frais, à tout moment et plus seulement à la date anniversaire, préférant renforcer l’information des assurés. Il s’agit de la mesure phare d’une proposition de loi “pour un accès plus juste, plus simple et plus transparent au marché de l’assurance emprunteur”, qui sera débattue mercredi prochain (26/01) en première lecture au Sénat. 
  • Les sénateurs ont par ailleurs introduit une nouvelle mesure, visant à supprimer le questionnaire médical pour les prêts immobiliers de moins de 200.000 euros qui arrivent à leur terme avant le 65e anniversaire de l’emprunteur. 
  • Le marché de l’assurance emprunteur est évalué à près de 10 milliards d’euros de cotisations par an, et concerne près de 7 millions de propriétaires ayant un crédit en cours. 

 

POUR LA CULTURE GÉNÉRALE

 

En rachetant Tanker, Doctolib veut “blinder” les données de santé 

LeMondeInformatique - 21/01/2022 

  • Doctolib, devenue une référence de prises de rendez-vous médicaux, a annoncé l'acquisition du spécialiste du chiffrement Tanker, son partenaire depuis 2019, avec pour objectif de renforcer la sécurité des données de santé. 
  • La start-up française Tanker, fondée en mars 2015, a développé un protocole de chiffrement de bout en bout pour protéger les données. Début 2021, elle revendiquait déjà plusieurs dizaines de millions d’utilisateurs pour un chiffre d’affaires de plusieurs millions d’euros et est notamment utilisée par Alan, l’assurtech française. 
  • A plusieurs reprises, Doctolib a été critiquée pour sa gestion des données de santé. L’entreprise n’a pourtant pas manqué d’annoncer fièrement l’obtention de la certification ISO 27001 et la confirmation par le Conseil d’Etat de la conformité et l’efficacité des conditions d’hébergement des données des utilisateurs. Elle a par ailleurs doublé en 2021 le nombre d’experts en cybersécurité qu’elle emploie.
  • A ce jour, Doctolib revendique 300 000 personnels de santé et 60 millions de patients utilisateurs de ses services en France, en Allemagne et en Italie. L'objectif de Doctolib est clair : établir une nouvelle norme du secret médical en ligne. 
Numérisation / Digitalisation : Les assureurs croient en l’IA (ACPR) 

NewsAssurancesPro - 17/01/2022 

  • Selon une étude publiée par l’ACPR, les assureurs considèrent l’intelligence artificielle comme un moteur de la transformation numérique, malgré l’émergence de nouveaux risques.
  • Les points identifiés sont la réflexion sur leur positionnement concurrentiel et leurs relations avec cet environnement, l’exploitation du potentiel technologique et la maîtrise des risques induits par la numérisation. La transformation interne fait aussi partie des points clés.

Désormais, les assurtech sont vu comme des partenaires ou des concurrents de niche, les assureurs développent de plus en plus de partenariats « susceptibles d’accélérer leur transformation numérique, de leur faire gagner en efficacité opérationnelle ou d’élargir la gamme de services proposés ». En effet, 100% des assureurs interrogés ont conclu des partenariats avec des acteurs innovants.