Aller au contenu

Point actualité semaine du 12 au 16 septembre 2022

20 septembre 2022

Que s’est-il passé cette semaine sur le marché de la santé ?

CHEZ NOS CLIENTS ET PROSPECTS

 

Alliance : Quatre mutuelles rejoignent l’union Unalis

News-Assurance | Pro – 16/09/2022

  • Unalis s’agrandit et compte désormais 10 mutuelles.
  • L’Union de mutuelles créée en février 2022 après l’explosion de l’UMG Solimut, a intégré quatre nouveaux membres en juillet dernier. Selon News Assurances Pro, il s’agit de La Mutuelle de la Corse, la SMH, la MEP et la Smerep.
  • L’adhésion de la Mutuelle de la Corse, membre de la fédération des mutuelles de France (FMF), contribue à élargir la présence géographique d’Unalis.
  • La SMH, mutuelle qui couvre des hospitaliers dans le Nord de la France, permet à Unalis de se positionner sur la fonction publique hospitalière, dans le cadre de la réforme sur la protection sociale complémentaire des fonctionnaires.
  • Enfin, la MEP et la Smerep, mutuelles étudiantes ayant réuni leurs forces autour de la marque Heyme, apportent une expertise digitale sur laquelle comptent s’appuyer les autres membres d’Unalis.

 

Nomination : Intériale annonce l’arrivée de cinq dirigeants

News-Assurance | Pro – 12/09/2022

Intériale renouvelle une partie de son équipe dirigeante. Elle annonce la nomination de :

  • Arnaud Gramoullé comme directeur du secrétariat général. Avant de rejoindre Intériale, il était depuis juillet 2022 directeur de la vie institutionnelle d’Apivia Macif Mutuelle.
  • Ariane Suard comme chargée de mission auprès de la direction générale. Avant de rejoindre Interiale en 2022, elle avait rejoint la mutuelle de la fonction publique Unéo en 2015 en qualité de directrice partenariats, marketing et prévention, un poste qu’elle a occupé pendant 6 ans.
  • Laurent Nyffels comme directeur des systèmes d’informations. Sa dernière fonction était celle de responsable du département architecture solutions d’Axa France.
  • Dora Tison promue au poste de directrice qualité, risques, contrôle et conformité. Elle succède à Emmanuelle Briottet, qui a quitté la mutuelle. Avant sa promotion, elle occupait la fonction de directrice de l’audit interne depuis 2018.
  • Bernard Joseph comme directeur de l’audit interne. Auparavant, il a occupé les fonctions de chargé de mission auprès de la direction générale puis comme directeur du secrétariat général depuis 2021.

 

SUR NOS DOMAINES D'INTERVENTION

 

Le groupe Vyv appelle à améliorer la couverture Prévoyance des actifs

Espace social européen -  13/09/2022

  • L’Observatoire de l’imprévoyance du Groupe VYV estime à 15 Mds € en 2022 le coût de l’imprévoyance soit «le montant des prestations de prévoyance non versées par insuffisance de couverture aux familles confrontées à une maladie ou un accident».
  • Ces 15 Mds € concernent à hauteur de 15% les enfants en situation de handicap, soit 2,2 Mds €. Les adultes et leurs proches en cas d’arrêt de travail, d’invalidité, d’aidance ou de décès, représentent, quant à eux 56% de cette somme, soit 8,5 Mds €. Enfin, les seniors concentrent 29% du coût de l’imprévoyance, à 4,3 Mds €, dont 1,2 Md € pour l’aidance et 3,1 Mds € pour le décès.
  • Neuf ans après l’Ani santé, le Groupe VYV appelle à l’amélioration de la couverture prévoyance des actifs (pour l’heure obligatoire uniquement pour les cadres, le fameux «1,5% TA»).
  • Le Groupe VYV a invité les confédérations syndicales à discuter, pour partager son expertise dans ce champ. Cette démarche intervient alors que les organisations représentatives des fonctionnaires ont déjà poussé le sujet de la prévoyance dans le cadre des négociations sur la PSC.

 

POUR LA CULTURE GÉNÉRALE

 

Assurance annulation : Meetch entre en scène

News-Assurance | Pro – 14/09/2022

  • Issu de la fusion entre Ticketmate (billetterie de spectacle) et Mimat (séjours touristiques), Meetch ambitionne de devenir un acteur européen de premier plan sur le marché de l’assurance annulation et atteindre 5 millions d’assurés en 2025.
  • Le nouvel acteur souhaite donc dès 2023 se positionner sur le marché de l’assurance annulation dans les secteurs des loisirs, du voyage, des transports, ou encore des salons professionnels.
  • Avec un million de clients assurés fin 2021, Meetch s’appuiera également sur des partenariats de premiers plan (Fnac, SeeTickets, Le Figaro, Coupes du Monde de Rugby et de Ski 2023, LVMH Hôtel Management, Groupe Barrière, Gîtes de France, Campings.com, Mondial de l’Auto, …) pour faire grossir son portefeuille.
  • En s’appuyant sur des process 100% digitaux, Meetch entend se démarquer en proposant des produits annulation embarqués, avec entre autres, la possibilité d’être remboursé depuis un mobile en 48h, même sans justificatif.

 

Santé : Les ocam ouvrent un espace de concertation avec les libéraux

News-Assurance | Pro – 13/09/2022

  • France Assureurs, Mutualité Française et CTIP signent un accord de collaboration avec Les Libéraux de Santé (LDS). Ensemble, ils vont essayer d’améliorer les dispositifs de dispense d’avance de frais et de prévention.
  • Ensemble, ils souhaitent pérenniser « un espace de concertation entre les libéraux de santé et l’AMC » qui sera structuré à l’automne. L’objectif est « d’organiser de façon permanente le dialogue entre les deux parties », selon les termes de l’accord.
  • Le texte précise que la dispense d’avance de frais « est vécue comme une contrainte pour les professionnels de santé ». Les parties ont prévu « une concertation » afin de définir “une solution cible” qui prendra en compte les besoins des acteurs et les dernières innovations technologiques. « Cette solution s’imposera progressivement à toutes les professions de santé représentées au sein des Libéraux de Santé », selon les termes de l’accord. En revanche, les professionnels de santé et les OCAM pourront choisir librement les solutions proposées. Enfin, les deux parties souhaitent se concerter avec la Cnam sur la part remboursée par l’AMO pour « faire évoluer les cahiers des charges techniques ».
  • Sur le chantier de la prévention, assureurs et professionnels de santé s’accordent sur l’importance de mener des actions ciblées, de construire des parcours adaptés et d’en faire la promotion auprès des publics les plus éloignés du système de santé. L’accord pointe l’importance du numérique en santé et de la data pour proposer des solutions personnalisées.